stop aux aliments brule graisse

STOP aux aliments brule graisse

Qui n’a pas vu un jour dans un magazine ou un site bien-ĂȘtre les fameux articles « top 10 des aliments brule graisse » ou alors « ces aliments qui font perdre du poids ». Avec l’arrivĂ©e de l’étĂ© et ce genre d’articles pour Ă©liminer les « kilos rĂ©calcitrants » vont pulluler tout comme les summer body challenge.  C’est le mĂȘme genre d’articles qui te disent aussi qu’il faut Ă©viter certains aliments soi-disant responsables du stockage de graisse. Dans cette catĂ©gorie les nominĂ©s sont la mayonnaise, les sucreries, les viennoiseries, la charcuterie, les fritures


A la fin de cet article tu comprendras pourquoi les « aliments alliĂ©s minceurs Â» ne sont que du marketing et qu’il ne faudrait pas trop compter dessus pour perdre ton tissu adipeux. Mais aussi pourquoi tu n’as pas besoin d’éliminer des aliments de ton rĂ©gime alimentaire.

Si tu n’aimes pas lire, cet article existe aussi en version audio 😉 Clique sur “Play” pour l’Ă©couter ou clique-ici pour le tĂ©lĂ©charger

Aliments brule graisse : pourquoi ça ne marche pas ?

Pour pouvoir analyser les effets des aliments brule graisse sur la combustion des graisses, il faut dĂ©jĂ  comprendre comment fonctionne la perte de poids. J’en ai dĂ©jĂ  parlĂ© sur ce blog de façon trĂšs complĂšte avec l’article « Faire une sĂšche : le guide complet Â» mais aussi dans un ebook gratuit plus dĂ©taillĂ© que tu peux tĂ©lĂ©charger en bas de l’article.

méthode pour perdre du poids et prendre du muscle

Je vais quand mĂȘme te faire un rĂ©capitulatif.

Comment fonctionne la perte de poids

Le corps suit le premier principe de la thermodynamique.

« Au cours d’une transformation quelconque d’un systĂšme fermĂ©, la variation de son Ă©nergie est Ă©gale Ă  la quantitĂ© d’Ă©nergie Ă©changĂ©e avec le milieu extĂ©rieur, par transfert thermique (chaleur) et transfert mĂ©canique (travail). Â»

A premiĂšre vue ce n’est pas forcĂ©ment trĂšs clair. Selon ce principe, l’énergie ne peut pas ĂȘtre dĂ©truite, elle se transforme. On utilise les calories pour reprĂ©senter cette Ă©nergie. Ces kilos calories (Kcal) peuvent se transformer en graisse corporelle et ĂȘtre stockĂ©, elles peuvent servir Ă  la production de chaleur (effet thermique) ou au mouvement.

Ta masse grasse c’est donc de l’énergie stockĂ©e. Pour l’éliminer il faut transformer cette Ă©nergie en faisant une dĂ©pense Ă©nergĂ©tique. Cette dĂ©pense calorique se fait de plusieurs façons :

  • Fonctionnement de ton mĂ©tabolisme de base : Le mĂ©tabolisme reprĂ©sente les fonctions vitales du corps. Faire fonctionner ton organisme pour te garder en vie ça demande de l’énergie. Par exemple la respiration, la circulation sanguine

  • La digestion : quand tu manges, le corps utilise de l’énergie pour produire de la chaleur (effet thermique des aliments) et digĂ©rer la nourriture.
  • Les activitĂ©s de tous les jours : On appelle aussi ça le NEAT (non exercise activity thermogenesis). Ce sont toutes les actions hors sport comme prendre les escaliers, faire la vaisselle, promener le chien

  • Le sport : Avoir une activitĂ© physique rĂ©guliĂšre a plein de bienfaits pour la santĂ© et c’est aussi un moyen de brĂ»ler des calories.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  DĂ©couvre la biochimie avec Dimitri Garcia (Bio Logique)

Le principe de la perte de poids est simple au final. Il faut ingĂ©rer moins de calories que ce que tu dĂ©penses. J’aime bien l’analogie faite dans le livre les secrets de la sĂšche. Il faut voir la perte de poids comme une banque. Si tu dĂ©penses plus d’argent que ce qui arrive sur ton compte, ton Ă©pargne diminue. Au contraire, si tu as plus d’entrĂ©e d’argent que ce que tu dĂ©penses, tu vas stocker cet argent sous forme d’épargne. C’est la mĂȘme chose pour le gras.

Maintenant que tu as compris ça, on va pouvoir s’intĂ©resser plus en dĂ©tail Ă  ces aliments brule graisse.

Manger plus pour dĂ©penser plus ?

Pour qu’un aliment te fasse perdre du poids, il doit provoquer une dĂ©pense d’énergie. Il doit donc te permettre d’augmenter la production de chaleur, stimuler ton mĂ©tabolisme ou augmenter ton NEAT.

Le problĂšme c’est que l’aliment ingĂ©rĂ© contient aussi des calories. L’effet sur la dĂ©pense calorique doit donc ĂȘtre supĂ©rieur Ă  l’apport Ă©nergĂ©tique de l’aliment. C’est ce qu’on appelle les calories nĂ©gatives. Deux questions se posent :

  • Est-ce que les calories nĂ©gatives existent ?
  • Si oui l’effet est-il significatif ?

Je n’ai trouvĂ© aucune Ă©tude montrant l’existence des calories nĂ©gatives. Mais l’absence de preuve n’est pas une preuve d’absence. Donc essayons d’ĂȘtre un peu logique pour rĂ©flĂ©chir Ă  ce phĂ©nomĂšne. 

Prenons l’exemple d’un verre d’eau glacĂ©e de 500g a 5°C. A priori il n’y a aucune calorie. Le corps va devoir produire de la chaleur pour absorber cette eau et la ramener Ă  la tempĂ©rature corporelle de 37,5°C. Quelle est la dĂ©pense calorique de ce processus ?

Une calorie reprĂ©sente la quantitĂ© d’énergie nĂ©cessaire pour augmenter d’un degrĂ© Celsius 1 gramme d’eau. Pour que l’eau atteigne la tempĂ©rature corporelle elle doit prendre 32 degrĂ©s donc une dĂ©pense de 32 calories pour 1 gramme d’eau. Pour 500 grammes la dĂ©pense calorique est donc de 16 000. Il faut convertir ça en kilocalorie ce qui fait 16 kilocalories. L’eau glacĂ©e est donc bien Ă  calorie nĂ©gative mais pour seulement 16 kilocalories pour 500 grammes et une eau Ă  5°C. C’est donc nĂ©gligeable et ne compte pas sur ça pour perdre de la masse adipeuse.

Si avec de l’eau l’effet est aussi nĂ©gligeable, je te laisse faire le raisonnement avec des aliments qui eux t’apportent des calories quand tu les manges. Le fait est que sauf exception de l’eau glacĂ©e, il n’existe pas de calories nĂ©gatives.

Le problùme de croire qu’il existe des aliments brule graisse c’est que ça pousse à justifier des excùs caloriques en ajoutant ces super aliments. Tant que tu es en surplus calorique, tu pourras manger autant de courgettes, d’aubergines, de jus de citron ou de tomates que tu veux, tu ne perdras pas de poids.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Ma meilleure astuce pour manger sain quand je n’ai pas le temps de cuisiner

L’autre souci de compter sur les soi-disant aliments brule graisse c’est de penser qu’il y a des aliments autorisĂ©s et d’autres aliments interdits. Il n’y a rien de mieux pour craquer et ne pas respecter son programme alimentaire. Si je te dis de ne pas penser Ă  un Ă©lĂ©phant bleu, Ă  quoi es-tu en train de penser ? Oui, un Ă©lĂ©phant bleu. Tu vas forcĂ©ment penser aux aliments interdits ce qui augmente les chances de craquer face Ă  une fringale. Je te mets au dĂ©fi de prendre du poids en mangeant seulement une cuillĂšre de mayonnaise par jour.

Penchons-nous maintenant plus spécifiquement sur certains aliments reconnus pour leur effet sur la fonte de la masse graisseuse.

Analysons des aliments brule graisse

Les fruits et lĂ©gumes n’ont pas d’effets directs pour stimuler la combustion des graisses. Mais qu’en est-il des boissons et de certaines plantes comme le pissenlit ou la guarana ?

Commençons par parler du cafĂ©. Le cafĂ© est un stimulant considĂ©rĂ© comme un fat burner. Certaines Ă©tudes montrent bien que la cafĂ©ine permet d’augmenter l’oxydation des lipides. Le corps change de substrat Ă©nergĂ©tique en Ă©pargnant le glycogĂšne musculaire au profit de la graisse. L’effet bruleur de graisse est dĂ» Ă  une augmentation de l’activitĂ© du systĂšme nerveux sympathique via l’augmentation d’adrĂ©naline. En plus de son effet sur la lipolyse (dĂ©gradation des cellules graisseuses), le cafĂ© augmente le mĂ©tabolisme mais seulement sur une courte pĂ©riode (« Fat burners : nutrition supplements that increase fat metabolism Â»).

 Il existe nĂ©anmoins des Ă©tudes qui ne trouvent pas d’effet plus important de la cafĂ©ine par rapport Ă  un placebo (« Effects of Time-Release Caffeine Containing Supplement on Metabolic Rate, Glycerol Concentration and Performance.”).

Ce qu’on peut conclure sur le cafĂ© c’est qu’il y a bien un effet sur la perte de poids selon certaines Ă©tudes mais cet effet est largement surestimĂ©. Il n’est de plus que de courte durĂ©e. Compter sur le cafĂ© n’est donc pas une bonne idĂ©e. Il faut aussi prendre en compte les problĂšmes liĂ©s Ă  une forte consommation de cafĂ©ine comme la dĂ©gradation du sommeil, l’accoutumance, le stress, l’anxiĂ©tĂ© etc


 Le thĂ© vert peut ĂȘtre intĂ©ressant pour certains aspects tout comme le cafĂ© mais quand est-il de la perte de masse graisseuse ? L’effet perte de poids serait dĂ» au mixte entre le gallate d’épigallocatĂ©chine (EGCG), un anti-oxydant et de la cafĂ©ine. On peut grosso modo voir le thĂ© vert comme du cafĂ© en moins concentrĂ©. La thĂ©ine et la cafĂ©ine sont en fait une seule et mĂȘme molĂ©cule. (« The effects of green tea on weight loss and weight maintenance: a meta-analysis”). MĂȘme s’il y a un effet, celui-ci est faible et il faut aussi prendre en compte la prĂ©sence de tannins.

Les tannins sont des anti-nutriments qui peuvent entre autres diminuer l’absorption du fer par l’organisme.

En ce qui concerne les graines de guarana, la substance active est principalement la caféine mais en plus concentré.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment changer ses habitudes alimentaires

Je ne vais pas m’amuser Ă  tout analyser mais on va quand mĂȘme s’en faire un dernier. Je voudrais aborder le cas du pissenlit. Il est le parfait exemple de l’incomprĂ©hension de la perte de poids. Le pissenlit est un diurĂ©tique. Le but est donc de te faire uriner pour rĂ©duire la rĂ©tention d’eau extra cellulaire. C’est bien si tu as des problĂšmes de rĂ©tention d’eau mais ça n’a rien Ă  voir avec la perte de gras. Perdre 1 kilo d’eau ce n’est quand mĂȘme pas la mĂȘme chose que de perdre 1 kilo de gras. On ne peut donc pas dire des aliments diurĂ©tiques que ce sont des aliments brule graisse. Certains compĂ©titeurs en bodybuilding utilisent le pissenlit dans leur phase de dĂ©shydratation pour prĂ©parer leur compĂ©tition.

Les aliments brule graisse sont en grande partie des fruits et des lĂ©gumes. S’ils ne sont pas intĂ©ressants dans ce contexte-lĂ , ils peuvent quand mĂȘme bien t’aider Ă  faire disparaĂźtre ta brioche et tes poignĂ©es d’amours.

Les aliments brule graisse sont bon pour la perte de poids

manger sain

LĂ  tu te dis peut-ĂȘtre que je suis fou. Plus haut je dĂ©montre que ces aliments sont du marketing pour des programmes minceurs et vendre des magazines et maintenant je te dis qu’il faut en manger.

J’ai dit que les fruits et lĂ©gumes n’avaient pas d’effets directs sur la perte de poids. Tu peux manger autant de fruits et lĂ©gumes que tu veux, si tu es en surplus calorique, mĂȘme en mangeant Ă©quilibrĂ©, tu prendras du poids.

Le facteur d’échec le plus important lorsqu’on suit une diĂšte est la faim et les tentations. Outre le fait qu’ils soient bon pour la santĂ© grĂące Ă  l’apport en fibres alimentaires, vitamines, minĂ©raux et oligo-Ă©lĂ©ments, les fruits et lĂ©gumes sont aussi trĂšs rassasiants. C’est ce qui nous amĂšne au concept d’indice de satiĂ©tĂ©.

Cet indice reprĂ©sente la capacitĂ© d’un aliment Ă  ĂȘtre rassasiant. Les fruits et lĂ©gumes ont de trĂšs bons scores. Autrement dit, manger beaucoup de fruits et lĂ©gumes t’aide Ă  ĂȘtre plus rassasiĂ© tout en ingĂ©rant peu de calories. Tu es donc moins tentĂ© de surconsommer d’autres aliments riches en calories. Bien entendu ça va varier en fonction du type de fruits ou lĂ©gumes.

L’autre avantage est le volume alimentaire. C’est quand mĂȘme plaisant d’avoir des assiettes bien remplies plutĂŽt qu’une assiette presque vide. Une assiette blindĂ©e, mĂȘme avec des aliments peu caloriques, te satisfera plus et t’incitera Ă  manger moins de calories.

En résumé

La majoritĂ© des aliments brule graisse sont des fruits et lĂ©gumes. Leur consommation est donc bonne pour la santĂ©. Mais dire que manger ces aliments agissent directement sur la perte de poids est un mensonge. Leur consommation ne permet pas de brĂ»ler plus de calories que ce qu’ils apportent. Ils peuvent nĂ©anmoins aider Ă  perdre du poids en amĂ©liorant la satiĂ©tĂ© et le volume alimentaire.

Partage cet article et laisse moi des commentaires.

Un partage ça fait toujours plaisir ;)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

20 rĂ©flexions sur “STOP aux aliments brule graisse”

  1. Un grand merci pour cet article.

    Je viens de perdre 8 kilos en trois mois en ne suivant aucun rĂ©gime strict. Je continue de manger avec plaisir en diminuant les quantitĂ©s. J’ai par contre trĂšs nettement diminuĂ© le lactose et je consomme beaucoup de lĂ©gumes vert frais.

  2. Bonjour Mathieu,
    Oui effectivement il y a tellement de messages marketing sur la perte de poids. Si on ne se renseigne pas un minimum, nous tombons dans le piĂšge de ces messages.
    J’avais Ă©crit un article sur les produits “miracles et dĂ©tox”, sur ce mensonge marketing. Je suis entiĂšrement d’accord avec toi. Il faut connaĂźtre les bases de la perte de poids et de notre alimentation saine pour ne plus tomber dans le piĂšge de ce marketing de perte de poids si lucratif.

    1. Mathieu Nunes Sanches

      Le pire c’est que des entreprises vont dire soi-disant que c’est scientifiquement prouvĂ© alors qu’aucune Ă©tude ne montre d’effet du detox

  3. Un article qui remet dans le droit chemin toutes ces vieilles idĂ©es reçues sur la perte de gras ! On ne le rĂ©pĂ©tera jamais assez mais c’est surtout (pour ne pas dire exclusivement) le dĂ©ficit calorique qui agit directement sur la perte de masse grasse 🙂
    Article au top comme d’habitude

  4. Merci pour cet article qui fait du bien justement avec l’Ă©tĂ© qui arrive et toutes les injonctions Ă  la perte de poids. J’ai bien aimĂ© les exemples concrets comme le cafĂ© et le pissenlit (que je consomme mais pour d’autres raisons non liĂ©es Ă  la perte de poids). Les fois ou j’ai eu des prises de poids rapides Ă©taient liĂ©es Ă  l’arret du sport sans changement dans mon alimentation, ni dans les quantitĂ©s. Il faut trouver le juste milieu, pas facile 😉 Je ne suis pas du tout attirĂ©e par les rĂ©gimes, mais le cotĂ© prendre soin de son corps, m’interresse beaucoup 😉 Je vais de ce pas tĂ©lĂ©chargĂ© ton livre .

    1. Mathieu Nunes Sanches

      Merci pour ton commentaire 🙂
      C’est certain que lorsqu’on arrĂȘte le sport, il faut adapter la nutrition sinon on a tendance Ă  grossir. Je pense que ça vient de lĂ  le mythe du muscle qui se transforme en gras quand on arrĂȘte la musculation.

  5. Bonjour Mathieu, les magazines fĂ©minins regorgent malheureusement de mensonges… surtout Ă  l’approche de l’Ă©tĂ©. Soigner son alimentation est une hygiĂšne de vie, une prise de conscience qu’on ne peut pas traiter son corps comme une poubelle, puis ensuite manger uniquement des “aliments brule-graisse” pendant un mois pour pouvoir enfiler son maillot de bain 😉

    1. Mathieu Nunes Sanches

      Beaucoup de personnes ont une vision court terme. Sauf que des années de mal bouffe et de prise de poids, ça ne se rÚgle pas en 1 mois avec des aliments brule graisse conseillés par le magazine populaire du moment.

  6. Merci pour ce nouvel article Mathieu ! C’est dingue car chacun de tes nouveaux “textes” dĂ©mine une croyance que je pensais certaine. On voit que tu connais bien ton sujet c’est rassurant ! 😊

    1. Mathieu Nunes Sanches

      tu as raison, trop de gens attendent la solution miracle, essaient des produits et finissent dĂ©couragĂ©s en disant “j’ai tout essayĂ©”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :