les mensonges du fitness

Les mensonges du fitness

Les mensonges du fitness a fait pas mal parler de lui dans le fitgame. Ce livre a été beaucoup critiqué dès sa sortie. Les deux auteurs, Tristan Defeuillet-vang et Will janssens, ont voulu détruire plus de 60 mythes autour de la nutrition, de l’entrainement et du mode de vie. Les mensonges du fitness s’articule donc autour de ces trois thématiques. Ils ont aussi fait appel à plus de 30 intervenants qui apportent leur point de vue sur chaque idée reçue. Tristan est beaucoup critiqué dans le milieu de la musculation et ça peut expliquer les réticences que certains ont eu en voyant la sortie du livre.

Voici mon avis sur le livre en essayant d’être le plus objectif possible

Si tu n’aimes pas lire, cet article existe aussi en version audio 😉 Clique sur “Play” pour l’écouter ou clique-ici pour le télécharger

Qui sont Tristan et Will ?

Avant de s’intéresser à un livre il faut déjà s’intéresser aux auteurs.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que l’auteur apporte la crédibilité au livre. Un ouvrage sur le golf n’aura pas la même crédibilité s’il est écrit par un golfeur que s’il est écrit par un footballeur même si les deux racontent la même chose.

will et tristan sont les deux auteurs du livre les mensonges du fitness
Will et Tristan

Tristan vient des arts martiaux qu’il a commencés à 7 ans. Il a été entraîné par son grand-père Maître Vang Ngoc Ha et son père au Hung-Gar Kung-Fu. Puis il a commencé à l’enseigner à l’âge de 16 ans. C’est aussi à cet âge qu’il commence la musculation. Il obtient un DEUST Métier de la forme et en parallèle il se lance dans le mannequinat.

En 2018 il valide la formation Bayesian Bodybuilding qui s’appelle maintenant Bayesian France. Cette formation remet alors en question ce qu’il a appris dans son DEUST.

Le livre se base beaucoup sur les recherches scientifiques de la formation Bayesian France. Pour avoir suivi cette formation, je peux dire que c’est une référence en France en science de l’entrainement et de la nutrition. Il y a un groupe de chercheurs dédié à la mise à jour de la formation et qui publient eux-même certaines études.

Will quant à lui est suisse. Il est le co-auteur du livre « Les secrets de la sèche ». Will est physiologiste de l’exercice. Il a pratiqué le Badminton pendant 15 ans jusqu’au niveau national. Il a aussi participé aux championnats suisses de force athlétique en 2015.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Et maintenant on mange quoi ?

Il a commencé par passer un bachelor en science du sport puis un diplôme en science sociales du sport. Il intègre ensuite une équipe de recherche au département Physiologie pour terminer son Master.

Will et Tristan ont fondé « Beyond Fitness » et vendent des programmes de musculation personnalisés.

Allons maintenant au cœur du sujet, que vaut « Les mensonge du fitness » ? Commençons par la partie nutrition

Les mensonges du fitness : Nutrition

diète cétogène

Le livre décompose chaque mythe en 5 parties :

  • Exposition du mythe
  • Explication et déconstruction du mythe
  • Conseils et application pratiques
  • Les détails physiologiques pour aller plus loin
  • Le point de vue de certains influenceurs ou experts

La partie nutrition est la plus volumineuse du livre. Elle évoque les mythes sur le lien entre sucre, insuline et prise de poids en passant par l’alimentation végétale et les anti-nutriments. Il y a aussi des mythes sur les protéines, la viande, les graisses, les compléments alimentaires

Même si pas mal d’idées reçues exposées sont déjà connues pour ceux qui s’intéressent un minimum à la nutrition, la partie physiologie permet d’aller plus en profondeur sur certains points.

Il y a aussi pas mal de vidéos à consulter et qui sont indiquées par un QR code. Il y a notamment une vidéo sur la controverse des omégas 3. Le livre explique très bien pourquoi les graisses insaturées, surtout les poly-insaturées ne seraient finalement pas si bonnes pour la santé à long terme. Il faudrait donc privilégier les graisses saturées. Ça va à l’encontre de ce qu’on entend classiquement sur le sujet. D’habitude on lit qu’il faut éviter les graisses saturées et manger des insaturées. Tu connais déjà mon avis sur la question si tu as lu mon article « Lipides alimentaires : Dopage naturel »

Je ne suis pas du même avis qu’eux sur tous les points. Notamment leur vision sur le low carb (régimes faibles en glucides). On a l’impression qu’il y a une diabolisation des diètes faibles en glucides comme la diète cétogène ou simplement le low carb. Ne pas manger beaucoup de glucides nous transformerait en légume incapable de bien s’entrainer. La réalité est quand même bien plus nuancée que ça.

Les besoins en glucides vont dépendre de plusieurs facteurs. Par exemple suivant le sport pratiqué, les glucides n’auront pas les mêmes intérêts. Si tu fais un sport d’endurance tu as tout intérêt à consommer des glucides pour recharger tes stocks de glycogène. En ce qui concerne le fitness, l’intérêt des glucides est plus limité. Une séance de musculation n’est pas suffisante pour vider les stocks de glycogène. Ils diminuent en réalité assez peu.

En plus de ça, une diète cétogène n’impact par les performances comme le montre l’étude « A Low-Carbohydrate Ketogenic Diet Reduces Body Mass Without Compromising Performance in Powerlifting and Olympic Weightlifting Athletes ». Je t’invite à lire mon bilan sur ma diète cétogène.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Vous êtes fous d'avaler ça

De plus certaines personnes peuvent avoir une moins bonne tolérance aux glucides et donc moins d’intérêt à en consommer beaucoup.

Certes le sucre n’est pas mauvais en soi et il ne faut pas le diaboliser mais pas de là à en faire l’apologie…

A la fin de cette partie il y a une liste d’aliments recommandés pour chaque macronutriments (protéines, lipides, glucides). Il y a aussi une check liste pour faire un état des lieux de sa santé ainsi que des conseils niveau compléments alimentaires.

Les mensonges du fitness : Activité physique

devenir musclé

Comme son nom l’indique, cette partie se concentre sur l’entrainement.

En réalité là presque la moitié des mythes de ce chapitre concerne la perte de poids avec des mythes du style

  • Le cardio est obligatoire pour perdre du poids
  • Le HIIT est le plus efficace
  • Le cardio à jeun fait brûler plus de calories

Les autres mythes concernent la construction des programmes de musculation et des idées reçues sur le squat et le soulevé de terre.

Cette partie est la moins volumineuse du livre mais elle n’est pas moins intéressante. Elle sera utile à pas mal de personnes pour optimiser leur programme de musculation surtout grâce à la partie conseil pratiques.

Le livre renvoie encore à pas mal de vidéos montrant et expliquant divers exercices de musculation.

Les mensonges du fitness : Mode de vie

La troisième partie concerne le life style. Globalement cette partie s’adresse aux débutants.

On y voit l’importance du sommeil, du stress, les morphotypes, le nombre de repas et bien d’autres choses.

J’ai trouvé deux choses vraiment intéressantes dans cette partie.

La première est l’impact de la lumière rouge sur notre santé. On a l’impression qu’on est sur quelque chose de miraculeux. Il y aurait de nombreux bienfaits au traitement à la lumière rouge comme :

  • Augmentation de la testostérone
  • Efficace sur l’hypothyroïdisme
  • Baisse de l’inflammation
  • Meilleure récupération musculaire
  • Bénéfique pour Alzheimer
  • Améliore les performances
  • Il agit aussi sur la peau et les cheveux

C’est donc un sujet que je vais creuser. Dis-moi dans les commentaires si tu veux que je teste la lumière rouge et que je te fasse un retour.

La deuxième chose importante est le mythe sur les produits dopants. Le dopage est un sujet tabou dans le monde du bodybuilding. En général soit on n’en parle pas, soit on le minimise en disant que le dopage c’est juste une aide. Soi-disant le dopage ne serait pas magique et sans une diète et un entraînement irréprochable le dopage n’aurait limite pas d’effets.

Will Janssens est passé du côté obscur. Il s’est déjà dopé pendant une année. Il ne le cache pas et ça le rend donc légitime sur le sujet. Il montre bien, études à l’appui, que le dopage permet de gagner plus du muscle, même en restant dans son canapé, qu’une personne naturelle qui va s’entrainer à la salle.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Abdos Musculation et Gainage

Un pratiquant naturel ne pourra jamais espérer frôler la scène de Mr Olympia. Un tel écart de niveau ne s’explique ni par la nutrition, ni par l’entrainement et ni par les compléments alimentaires. C’est donc bien que le dopage est plus qu’une aide, ça fait vraiment tout.

Mon avis sur le livre

Comme pour tout, il y a des avantages et des inconvénients. Je vais donc t’exposer objectivement ces différents points.

Points positifs

  • Il y a de belles illustrations, c’est plutôt beau ce qui le rend agréable à lire. Ils ont voulu donner un look d’instagram
  • Toutes les sources sont citées. Il y a une explication sur la hiérarchisation des études en début de livre pour que tu puisses te faire une idée toi-même de leur pertinence. (A supposé que tu lises les études). Je vais très certainement utiliser ce livre et les études utilisées pour mes propres articles.
  • Il y a des points de vue pertinents de certains intervenants
  • Il y a un quizz au début pour faire un état de tes connaissances (même si toutes les questions ne sont pas pertinentes)
  • Ce livre s’adresse surtout aux débutants mais pourra intéresser des personnes une peu plus avancées avec les parties sur la physiologie. Ça permet d’approfondir certains sujets qu’on connait déjà et de répondre autre chose que « C’est comme ça » quand un débutant vient poser une question.

Points négatifs

  • Beaucoup d’interventions des influenceurs et experts sont inutiles. Beaucoup se contentent de confirmer les propos des auteurs avec une blague (souvent ratée) sans rien ajouter de pertinent. On peut penser qu’ils servent surtout à donner de la notoriété au livre.
  • Trop de pub : Yam nutrition est partenaire du livre donc quand les auteurs conseillent les compléments alimentaires de cette marque, on peut y voir un conflit d’intérêt. Il y a aussi pas mal de pubs pour les programmes Beyond fitness etc…
  • Il faut aller sur le site pour avoir les réponses du quizz alors que ça pourrait très bien être à la fin du livre
  • Il est très gros et pourrait être moins imposant si les illustrations ne prenaient pas autant de place
  • J’ai du mal à accrocher avec le style d’écriture et les hashtags qu’il y a un peu partout
  • 34,95 EUR est un prix assez élevé

Tu peux acheter le livre sur amazon en cliquant-ici

Tu peux lire les avis sur amazon en cliquant-ici

Dis-moi en commentaire ce que tu penses de ce livre

Un partage ça fait toujours plaisir ;)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

4 réflexions sur “Les mensonges du fitness”

  1. Bonjour Mathieu,
    Je viens de lire ton article et j’ai apprécié les infos que tu donnes. Ça me donne envie de lire le livre.
    Oui le marché du fitness et de l’alimentation est un marché lucratif et de nombreux mensonges sont dits.

    Merci pour ce rappel.

  2. Ce livre semble intéressant, merci pour cet aperçu.
    De mon côté ça m’intéresse beaucoup d’en savoir plus sur la lumière rouge. Le peu que tu évoques dans l’article me donne effectivement l’envie d’en savoir plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :